Aller au contenu. | Aller à la navigation


Outils personnels

This is SunRain Plone Theme
Vous êtes ici : Accueil / Ressources / Terminale / Génétique et évolution / Mesure du triangle orbito-nasal et Evolution

Mesure du triangle orbito-nasal et Evolution

Ressources permettant de mesurer sur les crânes le rapport de la hauteur à la base du triangle orbito-nasal. On peut ainsi suivre les variations de ce paramètre au cours du temps (en utilisant l'âge du fossile). Document au format PDF en bas de la page

 

Calcul du rapport de la hauteur à la base du triangle orbito-nasal

 

Références :

 

  • Sciences de la Terre et de l’Univers  Sous la direction de Jean-Yves Daniel, André Brahic, Michel Hoffert, André Schaff, Marc Tardy (éditions Vuibert)

 

 « Le passage du stade grand singe à celui d’australopithèque, puis d’australopithèque à celui d’homme a impliqué un certain nombre de modifications du crâne. Le raccourcissement progressif de la face, la réduction de l’épaisseur de l’arcade zygomatique, l’aplatissement du triangle orbito-nasal qui fait remonter l’orifice piriforme entre les orbites, et l’importante augmentation du volume crânien sont les principales modifications qui illustrent cette évolution. »

 

 

Homo sapiens sapiens

Homo neanderthalensis

Homo erectus

Homo Habilis

Australopithecus robustus

Australopithecus africanus

Rapport de la hauteur à la base du triangle orbito-nasal

0.47

0.53

0.54

0.56

0.63

0.66

 

  • Le triangle orbito-nasal : une nouvelle approche de la biométrie faciale des hominidés. SCHMITTBUHL M., LE MINOR J.M. & SCHAAF A. (1997)

 

Mesures :

 

 

 

  • Position des points

Les points A, B, C correspondent au barycentre des ouvertures orbitales et nasales. " CC’ " est la hauteur du triangle ABC.

  • Rapport de la hauteur à la base

Rapport = Distance CC’/ Distance AB

 

Remarques :

  • Les mesures en classe sont réalisées sur un seul crâne. Les valeurs proposées dans le tableau sont des moyennes réalisées sur plusieurs spécimens.
  • Le positionnement des points peut être parfois approximatif lors d’une activité avec les élèves.
  • On néglige également le positionnement du crâne lors de la prise de vue.

 

Télécharger le pdf

Mots-clés associés : , ,