Aller au contenu. | Aller à la navigation


Outils personnels

This is SunRain Plone Theme
Vous êtes ici : Accueil / Ressources / Première / 1ère ES-L / Représentation visuelle

Représentation visuelle

Dissection d'un oeil de Mammifère : protocole, trucs et astuces

Protocole de dissection

 

Matériel

 
-       Un œil
-       Une cuvette à dissection 
-       Une paire de ciseaux fins ; une pince fine ; un scalpel
-       Des gants
-       De l’essuie tout
 
 

Observation du globe oculaire

 
 
Orientation
 
-       Repérer le nerf optique à l’arrière de l’œil. 
-       Positionner l’iris sur un côté.
 
Dissection
 
-       Réaliser une boutonnière en enfonçant délicatement la pointe des ciseaux dans le plan équatorial du globe, parallèle à l’iris.
-       Découper entièrement le globe le long de l’équateur, sans enfoncer les ciseaux trop profondément.
-       Dégager la masse visqueuse centrale.
-       Dégager le cristallin.
 
 
 

Préparation microscopique de cellules de cristallin

Protocole permettant l'observation au microscope de coupes de cristallin

 

 

Matériel

 
-       Un œil
-       Une cuvette à dissection 
-       Une paire de ciseaux fins ; une pince fine ; un scalpel
-       Des gants
-       Une lame et une lamelle ; un flacon bleu de méthylène ; un flacon d’eau distillée ; un microscope optique
-       De l’essuie tout
 
 


Préparation microscopique

 
 
-       Couper le cristallin en deux à l’aide du scalpel.
-       Prélever un fragment de cristallin à l’aide de la pince, le déposer dans une goutte d’eau sur une lame, ajouter une goutte de bleu de méthylène.
-       Dilacérer le fragment à l’aide d’une pince fine.
-       Déposer la lamelle.
-       Observer au microscope.
 
 
 
 
 

 En images

cristallin_5.jpg cristallin_6.jpg
1-couper le cristallin en deux.
 
2-Prélever un fragment
 
cristallin_7.jpg cristallin_8.jpg
3-Déposer le fragment dans l'eau
 
4-Ajouter une goutte de bleu de méthylène
 
cristallin_9.jpg cristallin_10.jpg
5-Dilacérer 6-Déposer une lamelle
 

 



 

 

Le résultat au microscope

cristallin_2.jpg
X4X16

cristallin_4.jpg
X10X16
 
cristallin_1.jpg
X40X16
En balayant la lame, on observe très nettement les fibres constitutives du cristallin, aussi bien en coupe longitudinale (amas de fibres jointives parallèles) qu’en coupe transversale (amas d’hexagone).
 

 

 


 

 

Trucs et astuces


-       La mise en évidence de l’effet loupe peut se faire en posant une lame à concavité sur le cristallin et en exerçant une pression plus ou moins forte.
-       Pour la préparation microscopique, les deux clés de la réussite sont la coloration et la dilacération des fibres du cristallin.
-       Pour la coloration, en présence de trop de bleu de méthylène, les cellules sont trop foncées, nous proposons donc de mettre le fragment dans l’eau et d’ajouter du bleu de méthylène pour obtenir une coloration suffisante mais non excessive. Cette remarque ne vaut que si le bleu de méthylène est concentré, il faudra donc veiller à tester la coloration.
-       Pour la dilacération, nous avons essayé deux techniques : dilacérer dans le liquide à l’aide d’une pince fine directement sur la lame ou appuyer sur la lamelle (éponger les débordements) ; cette dernière technique permet d’obtenir de bons résultats mais les fibres sont bien plus courtes que lorsque l’on dilacère.


Réalisé par Isabelle Dégardin-Wiart (ATPL) et Karine Lamoureux (enseignante)

(lycée Paul Duez, Cambrai)

 

 

Comparaison de la dissection d'un oeil congelé et d'un oeil formolé

Avertissement : La Note de service n° 2008-0030 du 29/02/2008 interdit l’usage du formol ou méthanal ou formaldéhyde ou aldéhyde formique. Les étapes de la dissection de l'oeil formolé ne sont donc présentées qu'à titre d'information! Les photos peuvent être utilisées pour être présentées aux élèves.

 

Les étapes

Œil formolé puis rincé à l’eau

Œil congelé puis décongelé (porc)

Observation de l’œil
 oeil_28.jpg
Nerf optique très court à l’arrière
 oeil_29.jpg
Réaliser une boutonnière
 
 oeil_30.jpg
 
oeil_31.jpg
 
 oeil_22.jpg
 
oeil_23.jpg
 
 







Découper le globe le long de l’équateur.
 
 
L’humeur aqueuse s’écoule.
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 oeil_32.jpg
 oeil_24.jpg
 
oeil_25.jpg
 
Les deux hémisphères
avec le cristallin et l’humeurvitrée en place.
 oeil_33.jpg
 oeil_26.jpg
Le liquide est l’humeur aqueuse
Dégager l’humeur vitrée
qui adhère au globe et au cristallin
 
 oeil_33.jpg
 
 oeil_33.jpg
L’humeur vitrée s’est écoulée toute seule
et a entrainé le cristallin.
Les deux hémisphères,
le cristallin et les humeurs
 (vitrée à gauche et aqueuse à droite)
 oeil_33.jpg
Cristallin en place
 oeil_33.jpg
Cristallin dans l’humeur vitrée
Dégager le cristallin
du globe
ou de l’humeur vitrée
 oeil_33.jpg
 
Résultats de la dissection
 
 
 
 
Cristallin opaque
 
Cristallin transparent
Les faces externes
des deux hémisphères
(antérieur en haut, postérieur en bas)
 
 
L’hémisphère antérieur :
 
la pupille
qui laisse passer la lumière 
 
la rétine
(voile blanchâtre) 
 
la choroïde (noire) 
 
la sclère ou sclérotique (blanche) 
 
 
 
L’hémisphère postérieur :
 
la rétine
(voile blanchâtre) 
 
la choroïde (noire)
 
la sclère (blanche)
 
 
 
La rétine est très peu visible
On soulève la rétine
 
La rétine est très fine
et s’enroule sur elle même…
 
Elle se déchire si on la soulève.
On soulève la choroïde
 
 
 
 
On voit très nettement
 le tapetum lucidum
(jaune vert) 
 
Si on prend une photo avec flash,
le tapetum lucidum réfléchit la lumière,
c’est « l’œil qui brille la nuit »
 
 Non faisable
L’effet loupe du cristallin
Le cristallin est opaque,
il n’y a donc pas d’effet loupe.
 
Cristallin sous la lame
 
 
 
Cristallin comprimé par la lame
 


Réalisé par Isabelle Dégardin-Wiart (ATPL) et Karine Lamoureux (enseignante) (lycée Paul Duez, Cambrai)